Paul Belmondo et le mythe du Retour à l’ordre

Organisme
Centre National des arts plastiques (CNAP)
Localisation
Mont-de-Marsan
Périodes
XXe siècle, Entre-deux-guerres
Domaines
Arts du visuel
Mots clés de la liste de référence

Le musée Despiau-Wlérick de Mont-de-Marsan accueille onze statuettes acquises par l’Etat entre 1936 et 1958. Elles illustrent l’influence exercée sur la statuaire française par le mouvement dit du Retour à l’ordre. Ses représentants furent à l’origine d’un véritable classicisme moderne qui, dans sa tentative de conciliation entre tradition et modernité, suscita un renouvellement de l’art du portrait et du nu. Petite fille de Paul Belmondo, exposée en 1941 au Salon d’Automne, représente Noëlle qui appartint probablement à l’entourage de l’artiste. Inspirée par les bustes de la Renaissance et les gracieux portraits d’enfants d’Houdon, l’œuvre illustre l’intérêt marqué pour des sujets incarnant un idéal de pureté et d’innocence.

Copyright © Ministère de la Culture et de la Communication - 2012

Partage par email

Tous les champs sont obligatoires.