La Cité du vitrail

Publié le 10 juillet 2013
20130711 u c
Le Christ dépouillé de sa tunique, 1956,
Fontaine-les-Grès (Aube), église Sainte-Agnès. Michel Marot et Jean-Claude Vignes

© Denis Krieger
 
La Cité du vitrail a ouvert ses portes à Troyes en Champagne. Première étape d'un projet ambitieux, le Conseil Général de l'Aube s'engage pour rendre l'art du vitrail accessible à tous.

L'Aube, capitale européenne du vitrail
Si la France est considérée comme le pays le plus riche en vitraux, c'est certainement grâce au département de l'Aube qui réunit une collection unique de vitraux par son abondance et sa qualité.

Réparties dans près de 200 églises, ses 9 000 m² de verrières offrent un panorama complet de l’art du vitrail du XIIe au XXIe siècle – avec une exceptionnelle représentation du « Beau XVIe » (1042 baies classées monuments historiques). Religieuses ou civiles, ces chroniques lumineuses, aux teintes chatoyantes et aux harmonies subtiles, résultent d’une longue histoire et d’un savoir faire qui se perpétuent.

L’art du vitrail reste très vivant à travers, notamment, deux entreprises de renom : Le Vitrail Vinum et la Manufacture de Flavie Serrière Vincent-Petit.

La Cité du vitrail 2013 : une première étape
Installée dans l'enceinte de l'Hôtel-Dieu-le-Comte, la Cité du vitrail prend ses quartiers, pour cette année, dans une ancienne grange du XVIIIe siècle en briques et moellons entièrement restaurée par le Conseil général de l'Aube ainsi que dans la chapelle basse et dans le bâtiment central de cet ensemble remarquable. A terme, la Cité doit s'installer dans une aile inocupée de l'Hôtel-Dieu.

L'ouverture de la Cité du vitrail s'inscrit dans la continuité de nombreuses actions conduites par le Conseil général de l’Aube ces dernières années : inventaire des vitraux, aide à la restauration et soutien à la création contemporaine. La cité s'appuie sur un conseil scientifique composé de spécialistes nationaux (universitaires, chercheurs, conservateurs et maîtres verriers…) présidé par Michel Hérold.
 
Révéler le vitrail au public
La Cité du vitrail souhaite faire découvrir un art encore peu connu à travers les richesses patrimoniales de l'Aube et d'ailleurs.  Le vitrail civil affirme, également, sa présence aux côtés de l’important patrimoine religieux.
Dans sa version 2013, la Cité offre trois espaces aux visiteurs : 

> Une exposition permanente dans la grange du XVIIIème siècle. Sur 150 m², sont présentés "à hauteur de regard" 25 vitraux du XIIe au XXIe siècle. Pour la première fois, il est possible d’appréhender « de près » les mutations stylistiques du vitrail du Moyen Âge à nos jours.

> Un Espace découverte dans la chapelle basse. Ses murs voûtés accueillent une frise interactive qui offre un voyage dans le temps et parmi les chefs-d’oeuvre. Cet outil inédit a été conçu par des étudiants en Master II multimédia de l’Université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne. Des projections de documentaires, des jeux et des ateliers pour petits et grands sont également à découvrir dans cet espace.

> Une exposition temporaire dans le bâtiment central de l'Hôtel-Dieu. Jusqu'au 3 novembre 2013, une exposition de photographies signées Robert Moleda présente des vitraux remarquables de l'Aube.

La Cité du vitrail, un partenaire éducatif privilégié
La Cité du vitrail proposera tout au long de l'année des projets éducatifs autour du vitrail aux écoles, collèges, lycées et écoles d'art... Petits et grands sont, également, invités à découvrir et à expérimenter des pratiques artistiques.
 
Paralèlement, dès cet été, une centaine de bénévoles formés au vitrail ainsi que les guides professionnels de l'office de tourisme de Troyes proposeront des visites à Troyes et dans les églises du département.
 

Copyright © Ministère de la Culture et de la Communication - 2012

Partage par email

Tous les champs sont obligatoires.