AraGo, le portail de la photographie

Publié le 11 avril 2012

 20120411 u a2

 
Le 27 mars 2012, le ministre de la Culture et de la Communication lançait le portail de la photographie, AraGo du nom du célèbre astronome qui annonça en 1839 la naissance de la photographie à l'Académie des Sciences, François Arago.

 

Confié à la Réunion des musées nationaux par le biais de son agence photographique et en liaison avec la mission de la photographie au ministère, ce nouveau portail a pour ambition d'offrir au plus grand nombre un accès libre aux collections photographiques conservées en France.

 

Berceau de la photographie, la France détient sur son territoire un grand nombre de fonds photographiques conservés dans des institutions très diverses. Faute d'un outil spécifique, les recherches d'informations concernant l'oeuvre d'un photographe ou d'un fonds spécifique sont souvent fastidieuses et complexes.

Aujourd'hui, AraGo, loin d'être  une simple  banque d'images, propose en ligne  17000 photographies documentées et reliées entre elles lorsqu'elles appartiennent à une série (constituées par l'auteur) ou à des ensembles (unités de conservation). Les tirages provenant d'un même négatif s'affichent ainsi sur un même écran à des fins de comparaison. Le portail innove, également,  avec un dispositif original de visualisation des négatifs : ils sont "positivés" par le passage de la souris sur l'image pour offrir une plus grande lisibilité.

 

AraGo invite à une découverte de l'histoire de la photographie. L'internaute a accès à des biographies, des indications sur des mouvements de la photographie, des explications de procédés et des présentations d'institutions. Chaque texte s'affiche toujours en lien avec un ensemble de photographies significatives. 

L'onglet Galerie permet de prolonger la visite en mettant en avant des ensembles d'images choisies par des personnalités ou par des collectifs tels que des classes. AraGo s'adresse au public dans une logique pédagogique comme un outil d'éducation à l'image.

 

Le portail est en constante évolution grâce à l'apport des détenteurs de fonds photographiques en France qui viennent enrichir la base grâce à Wikiconos. Il s'agit d'un outil de partage et de description des fonds. Les structures peuvent ainsi renseigner de manière très complète la nature de leurs fonds et les photographies conservées. Wikiconos est un véritable système de repérage des fonds mis à jour en temps réel.

 

AraGo offre de nouvelles possibilités de valorisation des photographies et des fonds présentés, en permettant clairement de les distinguer dans la profusion d'images qui circule sur Internet.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Copyright © Ministère de la Culture et de la Communication - 2012

Partage par email

Tous les champs sont obligatoires.