Le printemps de l'art numérique : les Fablabs et le FabFest

Publié le 28 mars 2012
20120325 u a2
Le Fabfest à la Gaîté lyrique
 
Le printemps de l'art numérique
L'art numérique bourgeonne à travers de nombreux projets !

Le Carrefour des possibles Ile-de-France
Le 20 mars dernier le Carrefour des possibles Ile-de-France présentait à Paris au 104 une sélection de 10 réalisations numériques innovantes. Initié par la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING), les Carrefours des possibles mettent en lumière des usages innovants des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Du design au bio-art, en passant par l'urbanisme, ces 10 créations montrent la vitalité de la création numérique notamment grâce aux Fablabs. Ces laboratoires 2.0, ouverts au plus grand nombre, démocratisent l'accès aux outils et aux machines professionnelles pour permettre la creation d'objets grâce aux techniques numériques. Le concept de Fab Lab applique au monde industriel l'esprit de partage, d'innovation et de gratuité d'Internet. Le partage des connaissances et des savoirs-faire est inscrit dans la charte des Fablabs conçue par le Center for Bits and Atoms du Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Le FacLab, présenté le 20 mars, est un lieu ouvert à tous au sein de l’Université de Cergy-Pontoise, sur le site de Gennevilliers. Il permet à qui le désire d’expérimenter la fabrication numérique (découpe laser, impression 3D…), l’électronique (Arduino…) comme les techniques traditionnelles (couture, fraisage…). Le FacLab est une communauté de personnes d’horizons très divers : designers, artistes, ingénieurs, artisans, étudiants, chercheurs, enseignants, citoyens, enfants, … réunis par l’envie de matérialiser une idée.
 
Le FabFest
Pour sa première édition, le FabFest investit la Gaîté lyrique et convie des artistes, des chercheurs, des penseurs et des politiques pour explorer les mondes numériques.

"La chose numérique, rappelle Rosa Luna-Palma, présidente du FabFest, n’est plus confinée dans son espace dédié, mais s’exprime désormais dans une transversalité qui inonde absolument tous les secteurs d’activité. Le numérique n’est plus seulement l’affaire des « geeks » et des technophiles, mais déborde largement ses frontières, et nous concerne tous."

Du 31 mars au 3 avril, trois jours de découvertes, à travers des concerts, des ateliers, des débats et la présentation d’une collection inédite d’objets mystérieux venus des quatre coins des mondes numériques. Des oeuvres intrigantes, à l’image de cet Alpha Jet de la Patrouille de France, stationné dans le foyer historique de la Gaîté lyrique.
 

Copyright © Ministère de la Culture et de la Communication - 2012

Partage par email

Tous les champs sont obligatoires.