Charpentiers d'Europe et d'ailleurs

Publié le 22 novembre 2009
Un charpentier au travail
Montage d'une lucarne guitarde présentant des pièces cintrées en trois dimensions, charpentier Éric Lion CREFF BTP Bourgtheroulde
© DRAC Haute-Normandie / François Calame 2008
 
En France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Suède et dans d'autres pays d'Europe, les pratiques artisanales de la charpente en bois font l'objet d'un nouvel intérêt depuis une vingtaine d'années.

Le site Internet s’ouvre par le portrait d'une dizaine d'hommes et de femmes, qui, à travers des itinéraires différents (transmission familiale, compagnonnage, apprentissage, auto-formation...), partagent une passion commune : le goût des techniques anciennes et du travail à la main, ainsi que l’intérêt pour les savoirs ancestraux. Confrontant documents du passé et témoignages d'aujourd'hui, le multimédia dévoile certains aspects des compagnonnages et retrace les figures des charpentiers à travers les âges.

D’autres écrans sont consacrés à la chaîne opératoire (de l’abattage des arbres au levage des constructions), aux outils à main ainsi qu’à des exemples d’architecture de bois en France.

Le site est publié par le ministère de la Culture et de la Communication (mission de la recherche et de la technologie, DRAC Haute-Normandie en collaboration avec la mission Ethnologie).

Les points forts

Avec 70 extraits vidéos, plus de 400 documents iconographiques (photographies, enluminures, relevés…), des lexiques, des jeux et des animations, le site Internet constitue une ressource très largement inédite et originale.Le site restitue les gestes du métier et contient des témoignages sur les savoirs, le métier et les représentations. Il est le reflet d’un patrimoine tout à la fois matériel et immatériel.La dimension internationale des reportages, de la France au Japon en passant par la Suède, la Roumanie, la République tchèque ou la Turquie.
 
Les pistes d’utilisation
Les récits de parcours, notamment ceux des jeunes charpentiers de France et d’Europe et de la charpentière suédoise, fournissent aux jeunes en formation des orientations et des repères.Le débat sur l’alternative outils/machines, à l’heure des enjeux du développement durable, est une piste de réflexion pour les enseignants comme pour les jeunes en apprentissage.Les exemples présentés montrent comment tirer parti de la ressource forestière très abondante en France (arbre de qualité aujourd’hui rejetés par l’industrie) insuffisamment valorisée.À une période où les échanges et rencontres internationales de professionnels de la charpente se développent, le site, qui fait une large place aux expériences étrangères, constitue par delà les frontières un maillon et un outil au sein d’un réseau de gens de métiers.

    Copyright © Ministère de la Culture et de la Communication - 2012

    Partage par email

    Tous les champs sont obligatoires.